5.9.11

Quand la réalité dépasse la fiction...

Oui car malheureusement la demande pour les nouveautés peut devenir telle que ça peut sembler trop tentant pour ceux qui contrôlent l'offre de fermer les yeux...
Il ne faut jamais oublier que tous nos choix sont politiques. Qu'on le veuille ou non.

Déjà en 1933 André Malraux publiait dans "La Condition humaine" ce passage qui décrivait la population de la partie chinoise de Shanghai - cette partie de la ville hors des "concessions" qui travaillait plus de 16 heures par jour... Encore maintenant et ce tout dernièrement, on suspectait Zara (article ici) de : in one of the raids, investigators found Bolivian immigrants, including five children, working for up to 16 hours a day...

Il faut prendre du recul face à toute cette disponibilité; il faut s'arrêter et prendre le temps de valider nos besoins, de se demander si la satisfaction immédiate s'avère nécessaire...
Parfois prendre le temps de rechercher, de créer, ce qui nous permet de vivre plus intensément le désir, peut être une réponse très valable face à ces attaques "fashion" car si on y regarde de plus près elles ne sont souvent que du vent, ce vent qui fait tourner les moulins...

Intéressant de trouver des sources différentes; designers, producteurs, artistes, couturières qui contrôlent leur travail avec dignité, intelligence et passion.  On en trouve sur le site Etsy, dans ces petites boutiques indépendantes (À la mode de Montréal nous en présente souvent!) et aussi chapeau à vous toutes qui cousées, tricotées et chinées!

Vues sur des sites Etsy:

Maria Seveyna - silk hood dress

Heart my closet - Nancy dress

2 commentaires:

Sylvie in Montreal a dit…

Comme quelqu'un me disait le weekend dernier: Acheter, c'est voter!

Beau et pas cher? des fois, il y a anguille sous roche. Si c,est pas cher, c'est qu'on coupe quelque part: les matériaux (vous savez que les produits en Chine utilise du fil trop fin pour les vêtements afin de couper sur le prix?), la main-d'oeuvre, le transport et plus et plus ...
Des fois, ça parait pas cher mais quand on en a pas besoin c'est encore trop cher ... sauf pour les souliers! ;-))

JJP a dit…

Comme tu le dis malheureusement toujours "anguille sous roche". Circonspection est toujours de mise, tout comme souvent une nouvelle paire de chaussures ;-)